séjour intensif avec hébergement swing de golf
stage d'initiation au golf

Initiation - Découverte du parcours - Bases techniques


Cours de golf pour joueurs débutants

stage carte verte golf

Carte verte - Autorisation de parcours - Brevet d'aptitude


séjour de golf pour passer la carte verte

stage golfeur confirmé

Golfeurs confirmés - Optimisation sur le parcours


Perfectionnement avec coaching sur le terrain

Un stage de golf équilibré entre le practice et le parcours


L'approche spécifique de la méthode d'enseignement marque une nette différence avec les cours de golf traditionnels.

Les pédagogies habituelles permettent, certes, à l'élève d'obtenir des résultats convaincants dès lors qu'il évolue sur le practice mais l'efficacité reste souvent liée à l'aspect répétitif des frappes. Qu'en est-il ensuite lorsqu'il s'agit d'être performant dans les conditions de jeu sur le parcours ? Le fait d'établir, lors d'une séance de practice, une régularité en jouant plusieurs dizaines de fois le même club représente un environnement sensiblement différent de celui du terrain.

Au-delà de la progression technique, il y une étape supplémentaire à franchir pour que le golfeur exprime le meilleur de lui-même une fois sur le terrain.

Développer des qualités de joueur tant sur le plan de la stratégique que sur la gestion émotionnel du parcours occupe une place centrale dans la pédagogie de nos cours intensifs sur 5 jours.



On comprend aisément que le fait de frapper merveilleusement son driver à la suite d'une trentaine de coups avec ce même et identique club constitue une performance toute relative. Le contexte est bien différent des conditions de jeu sur le parcours où seul le premier coup de golf compte. Si l'on compare les deux environnements du parcours et du practice, on comprend rapidement le fossé qui sépare l'entraînement sur le driving range et la réalité du golf sur le parcours.

Sur le driving range, le golfeur exécute un swing toutes les vingt ou trente secondes et joue un même et identique club de golf successivement. Le fait d'employer le même club et de s'appuyer sur la mémoire musculaire pour réussir ses swings est réellement très facilitant en comparaison de la situation dans laquelle le coup est joué sur le terrain de golf. Sur le parcours, en effet, le golfeur ne joue qu'un coup toutes les minutes ou minutes-tente et utilise à chaque fois un club différent. Il ne peut pas s’appuyer sur la mémoire instantanée pour mieux exécuter son swing de golf.

C'est là un paramètre fondamental pour la performance que le stage de golf sur la Côte d'azur prend en considération pour amener ses joueurs au meilleur de leur potentiel. Il est ainsi tout naturel lors des séances de coaching qui précèdent le jeu sur le terrain que le stage de golf prépare le joueur en recréant, autant que possible, les conditions de jeu qui seront celles du parcours. Mais l'essentiel du stage de golf est consacré au coaching sur les parcours du Var et des Alpes Maritimes.



Les cours de golf, pour être parfaitement efficaces et qu'ils conduisent à de réels progrès sur le parcours doivent donc aller au-delà de la réussite sur le practice. La formule développée par le stage de golf Côte d'azur est incontournable pour garantir de véritables progrès et une amélioration durable de la performance.


Les cours de golf sur le practice doivent recréer les conditions du parcours


Alterner un coup de driver et un coup de fer, jouer une approche entre deux swings avec le driver permet d'espacer dans le temps les coups réalisés avec ce club et de reproduire ainsi davantage l'environnement du jeu en situation. Sortir du tapis et faire quelques pas en arrière est une bonne manière également de couper avec la routine frénétique que l'on utilise habituellement à l'entraînement. Changer de cible sur chaque drive est, là encore, une bonne façon de préparer chaque swing qui est systématiquement employée durant le stage de golf.

Chaque coup, une fois en place techniquement, est ensuite replacé dans un contexte qui aide le joueur en stage de golf à se préparer au terrain. Il s'agit, alors que l'entraînement se fait sur le practice de se mettre dans la disposition d'esprit et l'ambiance du parcours. Cette méthode conduit naturellement les joueurs en stage de golf à se sentir plus à l'aise sur le parcours et à se sentir bien préparé à ses exigences. Les séquences de coaching sur le terrain restent évidemment au cœur de la pédagogie du stage de golf développé par l'académie sur a Côte d'azur.


L'aspect fondamental des cours de golf avec le driver


La maîtrise de la mise en jeu est fondamentale pour réaliser d'excellents scores. Le driver représente à lui seul 30 pourcent du succès pour le golfeur amateur, et encore plus pour les messieurs que pour les dames. Même pour d'excellents golfeurs, le tee-shot représente jusqu'à 60% du jeu sur certains parcours comme en Ecosse par exemple. Réussir ses coups de départ conditionne largement le score réalisé sur le trou joué et influence fortement la confiance du golfeur. C'est également un coup qui apporte beaucoup de plaisir et de satisfaction lorsqu'il est bien maîtrisé.

Concernant l'emploi du driver en particulier, il faut bien garder à l'esprit qu'il se passe habituellement près d'un quart d'heure entre chaque mise en jeu au départ d'un nouveau trou. Concrètement, le golfeur a réalisé plusieurs styles de coups bien différents avant de se présenter à nouveau sur le tee de départ, driver en main. Après sa mise en jeu puis un ou deux coups supplémentaires pour approcher le green et quelques minutes de putting passées sur le green, les sensations spécifiques au driver son pour le moins en standby, voir désactivée. Il s'agit donc pour le joueur de golf expérimenté de savoir réactiver les qualités fondamentales d'un driving solide en suivant une routine destinée à plonger le corps et l'esprit dans le monde du driver.

Au final, le golfeur ne se présente sur le tee suivant pour réaliser un nouveau swing avec son driver qu'après un laps de temps d'une quinzaine de minutes qui le sépare de son dernier swing avec ce club de golf. Il y a également un peu de marche entre le green que l'on quitte et le prochain départ du trou à jouer. Dans ce contexte, son dernier swing avec ce club remonte à bien trop loin dans le temps pour qu'il puisse profiter de la mémoire musculaire si appréciable lorsqu'on s'entraîne sur le practice. En conséquence, l'environnement et le timing dans lequel le golfeur est amené à réussir son coup lorsqu'il joue sur le parcours est bien éloigné de ce qu'il vit sur le practice.



Pour cette raison spécifique, un entraînement de golf bien mené doit recréer un timing aussi proche que possible de celui du parcours et compléter le coaching d'un accompagnement en situation sur le terrain. Au practice, il est bon d'espacer chaque coup avec le driver d'une bonne minute et de changer de cible à chaque balle. Il est aussi souhaitable de déterminer alternativement un côté du fairway qui sera considéré comme la zone de sécurité du drive. On constate presque toujours sur le terrain qu'il soit préférable de laisser sa balle évoluer vers le côté sécurisant du fairway davantage que vers l'autre plus exposé aux dangers.

Parce que le golfeur perçoit cette différence sur le parcours, tantôt tolérante à droite sur un trou puis à gauche sur le suivant, il aborde son driving avec deux approches mentales différentes. Voyez comme le sliceur préfère les doglegs à droite et les trous qui s'élargissent à droite vers un petit rough ou le trou d'à côté. Le golfeur drive alors l'âme en paix et réalise un swing équilibré. Par contre, voyons de quelle manière la confiance s'altère sur les trous qui tournent à gauche avec des arbres qui interdisent de démarrer la trajectoire de balle à gauche. Voyons de quelle façon l'inquiétude survient lorsque le hors-limite est proche du fairway de droite ou lorsque le vent pousse les balles vers la droite.

De toute évidence, il s'agit bien de mettre une balle en jeu avec le driver. Par contre, les préoccupations du golfeur et son état d'esprit sont totalement différents. La plupart des joueurs de golf qui s'entraînent sur le practice jouent vers une cible sans considérer les deux cas de figures, tantôt jouant avec un zone de tolérance à droite, puis ensuite drivant en envisageant une zone de sécurité à gauche. Un cours de golf bien construit doit apporter au coup du joueur une tendance à disperser du bon côté du fairway plutôt que de n'apporter aucune préférence au rough de droite ou à celui de gauche.

Intégrer dans sa technique une tendance volontaire à infléchir sa trajectoire de balle est essentiel pour développer la stratégie de jeu du golfeur et augmenter sa confiance. Tout bon joueur joue avec deux trajectoires à l'esprit, c'est cela qu'il faut intégrer dans un stage de golf si l'on souhaite des résultats en termes e score sur le parcours. Le joueur expérimenté construit sa technique et l'active sur le terrain pour sortir soit le coup initialement prévu, soit une trajectoire qui oriente sa belle vers la zone "safe" du parcours. Il accepte toute trajectoire qui oscille entre le coup qu'il recherche prioritairement et le coup qui peut survenir dont la dispersion est acceptée parce qu'elle envoie la balle du bon côté du fairway.

Il existe toute une série de jeu à faire sur le practice de golf pour travailler son driving. Ils incluent tous la notion de quantité de dispersion et alternent l'aspect latéral nécessaire à la stratégie sur le parcours de golf.